Les transports

Après 8 mois à travers l’Asie, dont la plupart en Asie du Sud Est, nous pensions avoir fait le tour des moyens de transport du continent. C’était sans compter sur la créativité des Philippins :

Chaque région possède quelques variantes, chaque île ses coutumes. Aux Visayas, nous avons pris des bus « v.i.p. » comprenez un bus comme chez nous avec probablement 400 000 kms de plus au compteur. Parfois climatisés, ils sont très confortables au regard de leurs cousins les bus « locaux », souvent surchargés, aux espaces pas prévus pour des corps dépassant le mètre 70, aux arrêts fréquents pour laisser descendre ou monter les passagers, mais aussi, vendeurs de bananes, de riz cuit dans la feuille de bananier, et de sucreries en tout genre.

Mais c’est surtout un maillage de véhicules de plus petites tailles qui constitue le canevas des transports locaux : les Jeepneys, si typiques, étaient à l’origine de grosses jeeps récupérées lors du départ de l’armée américaine, rallongées, ces voitures robustes furent vite adoptées par la population locale.

Aujourd’hui les Jeepneys sont « made in Philippines ». Les Philippins ont eu la bonne idée de compenser leur physionomie austère par une customisation jusque dans les moindres recoins : peintures aux couleurs vives, chromes rutilants, rétroviseurs dans tout les sens : jusqu’à une dizaine dans l’habitacle et une quinzaine sur la carrosserie! A croire que l’on surveille plus ses arrières que la route à venir…Les véhicules affichent qui une publicité, qui une propagande électorale, qui un slogan religieux.

Plus petits, et encore plus répandus sont les tricycles : une moto de 125 à 175 cm3 transformée, à laquelle on a ajouté une troisième roue et une cabine. Il existe plusieurs options : roue sur le côté avec cabine pour 3 passagers, 2 roues à l’arrière avec banquettes en vis à vis. Souvent, le constat est le même : « non là, à quatre plus le conducteur, plus nos 4 sacs à dos, niveau espace et puissance moteur, ça ne va pas le faire ». Et à chaque fois, l’optimisme du pilote a raison de nos réticences : « regarde, y’a encore de la place finalement ». Sur l’île de Bohol, tous sont sponsorisés par Dieu : sur la carrosserie « god is my lord », extraits de la bible, toutes sortes de paroles divines font l’apologie de l’église sans que l’on sache si c’est dû au fabriquant, au conducteur, ou à quelque mystique mécène…

Plus petit encore, les scooters ou motos-taxis véhiculent les habitants d’un village à l’autre. En général, on peut s’y serrer à 3 adultes, mais on a vu jusqu’à 5 personnes sur des deux roues. On y a aussi aperçu des coqs, un cochon dans sa caisse à l’arrière, (mais c’etait au Vietnam), un gros chien entre les jambes du conducteur (mais c’était à Bali).

Enfin, sur l’eau, on trouve des bangkas de toutes tailles : trimarans traditionnels, sans quille, leur coque est faite de planches agrémentées d’un tronc de bambou en guise de flotteur attaché de chaque côté. Ils ne sont maintenus que grâce à des fils de nylon, mais ça tient !

Et en supplément une chtite vidéo de notre chauffeur de taxi hard rocker et fan de Bon Jovi.

Taxi Bon Jovi à Bohol

Par Manu pour les Nems

P.s. : merci à Laetitia pour les photos

2 réflexions sur « Les transports »

  1. Coucou c’est Claudine ! Quel bonheur de vous suivre pas à pas, d’aller régulièrement sur le site voir s’il y a du nouveau…. Mention spéciale émotion , de vous voir sur la muraille de Chine ou à Ankor, deux lieux qui me font rêver…. Et de voir Élise qui semble grandir vite et Sacha qui semble bien apprécier de manger local ! J’ai pensé à l’anniversaire de Nolwenn il y a 3 jours… Profitez bien des dernières semaines de voyage et on se verra peut-être en Sarthe en Aoùt. Julien lui sera parti (le 8) pour 5 mois au Québec. Et Clément sera en vacances en Grèce. Bizous

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s