L’auberge vietnamienne ( Mai Chau du 23/02 au 27/02)

Nolwenn pour les NEMS

Nous quittons Cat Ba de bon matin pour passer quelques jours au vert, dans le petit village de Mai-Chau, situé à 3h de Hanoi. Après 3 bus, un ferry et un taxi, nous voilà enfin à quelques kilomètres de Mai chau. Nous sommes partis à 7h, il est 16h et il nous tarde d’arriver. La route en lacets serpente dans un brouillard épais mais quand nous entamons la descente, le ciel se dégage…mais dans un virage, le bus s’immobilise. Plusieurs homme s’ activent autour d’une voiture accidentée, une dépanneuse essaie de l’extraire du bas côté mais la manœuvre est délicate…les passagers des autres véhicules de l’embouteillages observent la scène en curieux…45 minutes plus tard, nous voilà repartis. 500 mètres plus loin, nouvelle voiture accidentée et nous verrons 2 accidents au retour…cette route, bien que touristique, n’est pas sans danger!

Après Hanoi et les villes bruyantes du Vietnam, nous rêvions de nature, de vert…et Manu nous a déniché LA perle. Pour accéder à notre guesthouse, sacs au dos, nous quittons Mai chau, ville sans charme traversée par une grande route passagère, traversons le hameau voisin,consacré exclusivement au tourisme (restaurants, magasins de souvenirs, de location de vélos…) puis nous marchons une dizaine de minutes sur les chemins qui quadrillent les rizières avant d’atteindre notre logement.

C’est clairement la plus belle chambre de notre voyage: 2 lits king-size confortables, grande baie vitrée avec vue sur les rizières environnantes, rizières encerclées de montagnes au sommet embrumé…., petite terrasse privative, et douche chaude séparée des toilettes (on peut prendre une douche sans mouiller les toilettes!!), le grand luxe j’vous dis.

Le soir, un repas est proposé aux résidents. A 19h, chacun aide à rassembler les tables, à les garnir des nombreux plats proposés par la propriétaire: viande grillée, tofu mariné, nems, légumes sautés, il y en a pour tous les goûts. Après le traditionnel verre d’alcool local, nous piochons dans les diverses assiettes en échangeant avec les autres convives: Basile, qui tient un « café cyclette » à Lyon Pardieu, Alienor, journaliste parisienne, Cassandra et Guillaume, en études de commerce à Hanoi, Manu discute longuement avec Balinais en vacances avec sa compagne ibérique.

Nos derniers jours au Vietnam s’ écoulent paisiblement dans cette auberge espagnole: découvrir les alentours à pied, en vélo, tandem, scooter, observer les femmes, chapeau en paille sur la tête, repiquer le riz, s’ amuser des Chinois en voiturette qui posent devant les champs de fleurs, s’ enthousiasmer devant un match de foot dans un petit village perdu, aider à fabriquer des parpaings sous le regard goguenard des ouvriers, manger des pancakes face au vert ondoyant des rizières, jouer à la manille en attendant l’heure du repas…

Mais il est déjà l’heure de prendre le bus pour Hanoi. Après demain nous serons en Chine!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s