BUS ET ABUS : De Bangkok à SIAM REAP : 10 janvier

Manu pour les Nems

Le passage frontière Thaïlande- Cambodge est réputée pour ses arnaques en tout genres. On a réservé un minibus qui doit directement nous emmener à destination : Siam Reap, avec pause à la frontière ; mais sans la contrainte de devoir négocier un changement de véhicule à la frontière.

7h45 : Nous attendons le véhicule, qui doit nous embarquer dans 15 minutes….9h00 : Après 1h15 d’attente, on nous emmène à 500 mètres de l’agence ayant vendu les billets, puis on nous invite à monter dans un gros bus defoncé qui a remplacé le minibus récent vanté par l’agence! S’ensuit 30 nouvelles minutes d’attente… Nous démarrons puis atteignons la frontière à Poipet ou la mafia Thailandaise est bien rodée : une armée d’hommes chemise blanche et badge officiel, joviaux à l’extrême, invite les voyageurs a remplir les formulaires et à régler les 45 dollars de visas « le prix normal c’est 44 dollars mais on prend 1 dollar par passeport pour la prestation » (aller faire tamponner les passeports à notre place coté Thai sans subir les longues files d’attente en plein soleil et les tracasseries douanières) ». Fatigués par une courte nuit, nous acceptons la proposition. Je me permet quand même d’indiquer gentiment à l’un des « facilitateurs » que le vrai prix c’est 30 dollars, et que son job est un sacré Bizness (je veux bien payer, on est fatigué, mais faut pas me prendre pour un jambon!). Et là, le sourire et l’amabilité factices s’effacent instantanément, l’homme devient belliqueux. Un autre voyageur vivra la même expérience avec un de ses collègues.

Ami voyageur, si tu lis cet article et envisage ce passage de frontière, saches que le tarif 2019 est toujours de 30 dollars, quoi qu’on t’en dises, mais tu peux aussi payer 45 dollars si tu préfères soutraiter pour cause de fatigue et/où pour un soutien actif de la mafia locale!

Nous quittons la Thaïlande après 10 jours seulement. Le pays ne nous aura pas souri : un budget journalier quasiment triplé par rapport à notre moyenne, 1400 kilomètres pour descendre puis remonter du Sud…pour une seule journée de plage, une tempête tropicale, beaucoup de ville et de transport…le pays est pour nous une belle destination de vacances, mais en pleine saison touristique et après la Birmanie, l’authenticité et les rencontres nous ont beaucoup manquées.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s