Bagan ( du 11/12 au 15/12)

Nolwenn pour les NEMS

« Try! It’s easy to drive »

Easy, easy…..il en a de bonnes lui….me voilà, casque sur la tête, mains serrées sur les « gazs », chevauchant pour la première fois un scooter électrique. Après quelques démarrages…dynamiques…et quelques dérapages…contrôlés…me voilà prête à sillonner les sentiers de Bagan. Ma passagère se montre moins confiante « euh…tu es sûre que ça va aller Maman? ». Mais quelques kilomètres plus tard, grisées par la vitesse, nous faisons des pointes de vitesse à au moins 45 km/heure!!!!

Pendant 3 jours, nez au vent, sourire aux lèvres, nous explorons le site de Bagan. Imaginez un grand terrain de 5 km sur 10, semi désertique et parsemé de milliers de pagodes!

Les pagodes, construites du XIe au XIIIe siècle résultent de la folie des grandeurs des souverains birmans, récemment convertis au bouddhisme. Le site a renfermé jusqu’à 4000 temples. Mais l’usure du temps et les secousses des tremblements de terre de 1975 et 2016 ont détruits de nombreux édifices.

Mais il en reste quand même 2834! Et il y en a pour tous les goûts : de la petite stupa perdue au détour d’un chemin sablonneux au temple majestueux, des dômes dorés brillants au soleil de midi aux murs rosissant au coucher du soleil…

Parfois, tels des explorateurs des temps modernes, nous sortons nos frontales et éclairons les peintures qui revêtent certains murs….délogeant alors les chauve-souris de leur obscur refuge.

Les bouddhas se succèdent mais ne se ni ressemblent pas, bouddha couché, bouddha debout, revêtus d’étoles couleur or, le lobe d’oreille plus ou moins long, le front plus ou moins haut, le sourire plus ou moins énigmatique…

De nombreux temples restent des lieux de culte vivaces. Les touristes, appareil photo vissé sur l’oeil, côtoient les fidèles, agenouillés, fleurs dans les mains en guise d’offrande.

Le grand jeu des touristes est de trouver LE temple ouvert pour admirer le coucher de soleil. Bredouilles le 1er soir, nous trouvons le lendemain un « temple terrasse » où nous installer…pendant plus d’une heure, aux lumières changeantes du crépuscule, Bagan la magnifique s’ offre à nous…

Un après-midi, nous visitons le musée du Thanaka, le seul au monde! Tout un programme ! Le Thanaka, issu de l’arbre à Thanaka, est le produit de beauté le plus répandu en Birmanie. Il est vendu sous forme de bûchettes dans les marchés. Les femmes le râpent sur un support spécial (cf photo) puis mélangent la poudre obtenue avec de l’eau. Elles s’appliquent alors la pâte obtenue sur les joues, le front, parfois les bras. Le Thanaka présente de nombreuses vertus, il protège de l’acné, du soleil, des rides et hydrate la peau.

A Bagan, nous passerons aussi une très bonne soirée en compagnie de Camille et Aurélien, couple de Strasbourgeois rencontrés au lac Inle, et un couple d’amis à eux. Comme toujours dans ces cas là le sujet de discussion est vite trouvé: le voyage et encore le voyage!! Elise et Camille s’amusent aussi avec une nouvelle appli!

Le dernier soir, c’est presque la larme à l’oeil que nous rendons les clés des scooters. Bagan restera, incontestablement, l’un des meilleurs souvenirs du voyage!!!

Nolwenn pour les NEMS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s