De Pammukale à Ayvalik ( du 16/10 au 20/10)

Nolwenn pour les NEMS

Non sans un pincement au coeur, nous quittons la côte pour rejoindre Pammukale. Pammukale est l’un des sites touristiques majeurs de Turquie. Les images idylliques de baigneurs pataugeant dans l’eau chaude des bassins blancs illustrent toutes les brochures de voyage. Mais depuis quelques années, les bassins se sont asséchés et les nombreux touristes barbotent dans des travertins artificiels….c’est donc sans attente particulière que j’entame ma journée à Pammukale.

Nous pénétrons dans le site par la porte Nord et longeons donc la nécropole de Hieropolis, antique cité grecque en amont des bassins. A cette heure matinale, nous avons les vestiges pour nous tous seuls! Nous abordons ensuite une longue voie romaine. Les bâtiments qui la bordent sont assez bien conservés pour que je puisse m’adonner l’un de mes jeux préférés: fermer les yeux et imaginer les ouvrir à « l’époque ». Les enfants, qui ne partagent nullement ces rêveries, se moquent régulièrement de moi. Ici tout est réuni pour que ça fonctionne: les sillons tracés dans les pavés par les passages incessants des chars, l’énorme bassin fêlé, reste d’une immense fontaine, les vestiges des murs des habitations, le haut portail sculpté…et tout autour des ifs élancés, des collines desséchées….sans surprise, je reste bien dans le deuxième millénaire mais savoure tout de même ces moments hors du temps.

Le contraste est d’autant plus violent quand nous arrivons à Pammukale. De nombreux touristes, essentiellement des Chinois, le pantalon remonté aux mollets, les pieds nus, s’extasient devant les sources d’eau chaude. Cette cohue confirme mes premières réticences. ..quel besoin de faire une étape ici!! Mais tant qu’à y être autant descendre les bassins artificiels jusqu’en bas…..le principe de « la perte de touristes » observé dans de nombreux lieux touristiques opère alors. Les groupes restent dans le premier bassin, les plus téméraires s’ aventurent jusqu’au deuxième……et au troisième bassin nous voilà à profiter tranquillement de la belle vue.

Les bassins naturels sont certes asséchés mais « Pammukale » porte bien son nom de « château de coton »….nous trempougnons nous aussi nos pieds dans l’eau chaude, et ma fois, prenons plaisir à cette petite balade.

Mais il est temps de reprendre la route car pour la première fois depuis 3 mois nous avons notre 1er RDV! En effet, nous avons convenu avec une famille de Français, elle aussi sur les routes pendant un an, de nous rencontrer vers 18h, près du barrage de Sarigol (nom évocateur)  » le premier qui trouve un bivouac sympa contacte l’autre par Whatsapp »….quand nos camping-cars se croisent sur la route, peu de suspens…nous nous klaxonnons, faisons de grands signes de reconnaissance. Le reste du temps passé ensemble est à l’image de ce moment. Tout coule naturellement….notamment le vin à l’apéro. L’équipage de Aventuracinq est composé de Sabine et David et de leurs 3 enfants, Pauline, Gabin et Elise. De verres de Bourgogne en platée de pâtes, de playmobils en partie de cartes, de balade le long du lac en thé sur la terrasse du restaurant, nous passons une journée ensemble. Mais il est temps de reprendre la route nous vers la Grèce et eux vers l’Iran. Mais c’est sûr nos routes se recroiseront en France!

Fatigués par deux nuits courtes, c’est avec peu d’entrain que nous entamons la visite de Bergame. Les enfants apprécient la montée en téléphérique mais je passe totalement à côté de ce site antique pourtant l’un des plus réputés de Turquie. Manu nous sauve la journée en nous trouvant sur la presqu’île de Ayvalik un petit bivouac sur la plage. Le lendemain, nous passons une journée difficile : baignades, devoirs sur la plage et apéro-resto-concert dans le petit restaurant de bord de mer…..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s